Prise en main du Vélo

  Assistance électrique et inertie

 

Pour une utilisation optimale de l'assistance électrique, il convient de prendre en compte la notion d'inertie de l'ensemble VTT/Pilote .Il s'agit de cumuler de l'énergie tout en réduisant l'assistance une fois l'élan emmagasiné.

VTT Assistance Electrique Rossignol

 

 

Par exemple : un départ en faux plat montant peut nécessiter beaucoup d'énergie "pédale", on peut donc partir en mode "sport" sur un pignon assez haut de façon à ne fournir qu'un minimum d'effort, puis dès que l'on a pris un peu de vitesse, descendre un pignon ou deux pour cumuler de l'inertie et de l'énergie, ensuite descendre d'un mode d' assistance, passer en mode "tour" et remonter un pignon ou deux de manière à trouver un équilibre satisfaisant entre l'effort "pédale" et le soutien moteur de manière à maintenir la fréquence de pédalage.

Si l'effort "pédale" est suffisant on peut alors conserver la vitesse acquise sans fournir un effort trop important.

Cela s'applique en permanence et nécessite un peu d'anticipation du terrain, afin de ne pas avoir une cadence de pédalage trop élevée.

L'Assistant doit être utilisé comme un "dérailleur plateau actif".

Quel que soit son niveau, on doit trouver un équilibre entre les capacités physiques du pilote, l'assistance du moteur et prévoir en conséquence un itinéraire adapté.

 

Je recommande une prise en main d'une heure avant de se lancer à la journée ou demi journée.